Présentation

C’est avant tout dans nos têtes, un groupe d’amis de longue date, qu’est née, en 2010, l’idée de ce festival. Nous avions tous pour projet de travailler dans les métiers de la musique, et ces projets se sont d’ailleurs concrétisés pour la plupart d’entre nous.

Le but était d’organiser un festival à notre manière. Lors de la conception de ce projet, nous avons pu croiser nos expériences de festivaliers et nos expériences professionnelles qui s’enrichissaient au cours des années. C’est ainsi que le festival a évolué.

Dès la première année, le projet comptait une cinquantaine de sympathisants. Aujourd’hui, plus de 100 bénévoles s’investissent dans cet évènement annuel.

Le choix territorial s’est tout de suite porté sur la commune de Dieulouard où l’association a son siège social. Après un entretien avec le maire, les bases ont été posées :

« Un nouveau festival d’été en Lorraine se déroulerait en juillet 2010 sur le stade Marcel Crusem de Dieulouard»

Historique du Festival

La première édition s’est déroulée sur un jour avec une fréquentation d’environ 700 personnes. (Déficit financier d’environ 800 euros)

La seconde édition est passée à 2 jours avec un camping gratuit mis à disposition, la fréquentation a dépassé la barre des 1000 personnes. (Déficit financier d’environ 1500 euros)

La troisième édition, toujours sur 2 Jours, mais cette fois-ci 2 Jours sur site. (Déficit financier d’environ 3500 euros)

Pour la quatrième édition, qui s’avérait donc décisive pour nous car si celle-ci n’était pas bénéficiaire, le projet s’arrêtait, nous avons passé la barre des 1500 entrées.

Les cinquième, sixième, septième ont été bénéficiaires avec une augmentation croissante des entrées.

 

Un indispensable dénominateur commun : la culture

À l’heure du libéralisme effréné́ et du diktat de la rentabilité́ comme moteur de la société́, le East Summer Fest n’a entretenu qu’un but inutile et si particulier : véhiculer de l’émotion, du rire, des pleurs, de la joie, de la musique, de la « bonne bouffe » et de la convivialité́. Fier de son inutilité́, il n’a jamais proposé aux foules, ni des tarifs exorbitants, ni du militantisme partisan, ni des conflits, ni d’attaques virulentes. Il représente, au cœur de la Lorraine, notre bien commun, notre réelle envie, et un vrai idéal de société́, à savoir, le bien-être, le sens de l’accueil et le vivre ensemble intergénérationnel. Toutes ces valeurs, qui aujourd’hui tendent à s’effacer, au profit de l’argent, se réunissent et se matérialisent à travers le East Summer Fest, dans notre dénominateur commun à tous : la culture.

 

Plus de 60 groupes en 7 ans sur la scène du East Summer Fest

En l’espace de 7 éditions, le East Summer Fest a accueilli plus de 60 groupes. À cela s’ajoutent les jongleurs, les groupes locaux qui l’ont aidé à éclore, les cracheurs de feu, les techniciens, les intermittents, les cuisiniers, les producteurs locaux, les associations locales… Comme pour tous les festivals, on ne retient souvent que les têtes d’affiche, mais c’est bien tout un écosystème culturel, qu’il a accueilli à bras ouverts, dans un souci de diversité́ culturelle et d’enrichissement mutuel.